Le ruisseau de l'éléphant

proposé par Jacqueline

ZH, Autres Cantons 7+     forêt lac, étang rivière    Transports publics Activité non-payante

Description

La balade fait 12 km, compter environ 3h30 de marche. Dénivellations : 280 m de montée et 470 m de descente.

C’est une très jolie promenade longeant successivement 3 rivières, le Stöckentobelbach, le Wehrenbach et le Dorfbach. Le long de la première vous aurez la surprise de rencontrer un éléphant grandeur nature sculpté directement dans la rivière et giclant de l’eau par sa trompe.

De nombreuses places permettent de s’arrêter pour pique-niquer ou même pour certaines de faire des grillades, par exemple près de l’éléphant.

Cette balade, sans danger, dans de belles forêts est idéale avec des enfants. Une grande pelouse plate avec un abri et des toilettes, à 9.5 km du départ, jouxte un charmant petit lac (Rumensee), lieu idéal pour jouer au ballon.

Même pour de jeunes enfants il n’y a pas de problème car après 2,8 km déjà (après l’éléphant heureusement), à Burgwies, il est possible de reprendre un tram.

Carte topographique

Balades-en-famille.ch utilise la carte interactive de SuisseMobile, le réseau national destiné à la mobilité douce, en particulier pour les loisirs et le tourisme (marche, vélo, VTT, rollers et canoë): www.suissemobile.ch.

Parcours de la balade Parcours de 12 km:

Parcours de la balade Parcours de 2,8 km:

Itinéraire

Prenez le bus No 31 (ou le tram selon l’avancement des travaux) à la gare de Zurich et allez jusqu’à Witikon (arrêt "Loorenstrasse").

Suivez ensuite la route direction nord – nord ouest sur une longueur de 400 m et là vous trouverez le départ du sentier indiqué par un panneau en bois « Stöckentobelweg Elefant ». L’itinéraire est balisé par de nombreux panneaux indicateur. Toutefois suivez bien votre itinéraire sur la carte sinon vous vous retrouverez plus vite que prévu à Küsnacht ZH et ce serait dommage.

A Küsnacht, descendez jusqu’au lac avant de reprendre le train (endroit superbe et délicieuses glaces).

Se rendre sur place:

Vos commentaires